Obsidienne, ensemble vocal et instrumental dirigé par Emmanuel Bonnardot,
entend faire vivre le répertoire du Moyen Age et de la Renaissance,
simplement, avec naturel, en réconciliant l’art de l’interprétation avec celui de l’improvisation.

Depuis Janvier 2009, l'ensemble Obsidienne est accueilli en résidence par la Ville de Sens

Se liant volontiers à la poésie, au théâtre ou à la danse, parfois sur les rives des répertoires contemporains, traditionnels ou de la chanson, l’ensemble continue à défricher des répertoires inédits et méconnus, et développe son travail sur la restitution de l’instrumentarium médiéval en s’inspirant de la peinture des grands maîtres du Moyen Age. Obsidienne se scinde parfois en petits groupes permettant un travail plus spécialisé, plus intime et plus personnel. La réunion de l’ensemble, pouvant atteindre 16 personnes, lui donne toute sa puissance, offrant l'alternance solistes - chœur, indispensable au grand répertoire médiéval. Cette souplesse et cette variété ont apporté à Obsidienne une longévité et une pertinence qui lui ont permis d’atteindre une qualité musicale exceptionnelle.

       « Une matière sonore qui détermine une poétique de l’interprétation, tantôt sobre, tantôt fleurie, toujours d’humeur vive et tonique, mais qui ne compromet jamais l’expressivité tout en finesse des mélodies »

Marc Desmet dans « Le Monde de la Musique », à propos du CD « Le Jardin des Délices » (Ed. Calliope).


       « L'ensemble Obsidienne, l'un des plus inventifs et convaincants dans le domaine des musiques anciennes »

Claude Ribouillault, dans « Tradmagazine », à propos du CD "Fête des fous" (Ed. Calliope).

 

Obsidienne a participé à de prestigieuses programmations en France : Festival d’Ile de France, Ambronay, Le Thoronet, Semaines musicales de Quimper, Amphithéâtre de l’Opéra de Lyon, Cité de la musique, et se produit régulièrement à Radio France, ainsi qu’ à l’étranger : Italie (le Chant des Pierres, Radio Piémontaise), Espagne (Festival de Musique Ancienne de Barcelone), Portugal (Fondation Gulbenkian), Allemagne (Lörrach, Potsdam), Angleterre (Newcastle), Suisse (Festival de musique improvisée de Lausanne, Abbaye de Bonmont, Radio Suisse Romande), Belgique (Festival des Flandres, Festival des Midis – Minimes, Festival de Wallonie).
Sa discographie chez Calliope et OPUS 111 a obtenu les plus prestigieuses distinctions de la presse française et internationale (Grand Prix du Disque, Diapason d’or, Choc du Monde de la Musique, 10 de Répertoire, 5 étoiles Goldberg, Recommandé par Classica, Bravo de Tradmagazine…).

Emmanuel Bonnardot
Après avoir débuté sa carrière de chanteur au sein des ensembles La Chapelle Royale de Paris et Les Arts Florissants, s’est particulièrement illustré dans le répertoire médiéval, d’abord avec Dominique Vellard et l’ensemble Gilles Binchois puis au sein du trio Alla Francesca (Europe, Amériques, Océanie). En 1993, il fonde l’ensemble Obsidienne. Il crée également des spectacles originaux, parfois d’expression contemporaine : François Villon , un songe musical, Une légende de Tristan et Iseult, Le temps d’une chanson, La dérive des continents … Son timbre chaud, sa large palette vocale (baryton ou contre-ténor), sa passion pour la vièle à archet et son goût pour l’accompagnement font de ses interprétations des références, particulièrement dans les enregistrements des œuvres de Guillaume de Machaut et celles des trouvères pour Calliope et Opus 111.

   
 
français | english